Les rencontres inter académiques



Depuis novembre 2017, les Apel ont été invitées à organiser des rencontres inter académiques dans leurs régions et départements. Ces réunions ont permis aux parents d'échanger et de réfléchir sur les différentes facettes de la transmission.

Quels sont les objectifs de ces rencontres ?

Il s’agit de donner la parole aux parents sur le thème du congrès dans le but de recueillir les questions qu’ils se posent, les réponses qu’ils donnent et les obstacles qu’ils rencontrent au sujet de la transmission. Leurs réflexions interpelleront les intervenants et nourriront les échanges pendant la plénière du vendredi après-midi.


12 lieux de rencontres inter-académique et 5 axes de réflexion 

1. L’envie de transmettre

2. Les moyens pour transmettre

3. Les raisons de transmettre

4. L’école, lieu pour transmettre

5. Transmettre le sens de l’engagement



Les parents attendent beaucoup de la transmission mais ne se rendent pas souvent compte que celle-ci est également faite de manière inconsciente : par nos manières de vivre au quotidien, nos habitudes, nos coutumes, nos valeurs, notre respect de certaines règles… (Amiens)



Qui aurait prévu qu’aujourd’hui, les enfants délaissent les écrans télés du salon pour leurs smartphones et leurs tablettes ? Personnellement, je ne suis pas inquiet de ces évolutions « naturelles » mais plus de l’écart générationnel que nous avons pour transmettre via les nouveaux supports et médias. (Toulouse)



Pour un enseignant, enseigner, c’est bien s’assurer que la transmission s’opère, ce qui veut dire que l’élève s’approprie des connaissances avec ses représentations propres. (...) Donner le goût d'apprendre commence déjà par le partage de la découverte avec l'autre. (Bordeaux)